En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

A Orlando, les passagers embarquent grâce à une photo

Jeremy dorrough 557631 unsplash

Pour accélérer les contrôles et l’embarquement des passagers, la Société internationale de télécommunication aéronautique (SITA) a installé des barrières d’embarquement automatisées à l’aéroport international d’Orlando.
L’embarquement biométrique est maintenant disponible pour les passagers voyageant de l’aéroport international d’Orlando à Londres Gatwick à bord de British Airways. Les passagers embarquent simplement avec une photo à la porte pour la reconnaissance faciale, et n’ont pas besoin d’un passeport ni d’une carte d’embarquement.

C’est la Sita qui a intégré les barrières d’embarquement automatisées aux systèmes informatiques des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP) et de British Airways.

Les passagers enthousiastes

Ils » regardent simplement la caméra et en quelques secondes la porte s’ouvre et ils peuvent monter à bord du vol, expliquent les autorités aéroportuaires. C’est facile, rapide et surtout, sécurisé. Alors que nous utilisons actuellement les portes de Sita pour la sortie biométrique avec British Airways, ce sont des portes d’embarquement à usage commun qui peuvent être facilement utilisées par d’autres compagnies aériennes à Orlando ».
Malgré les craintes autour de la protection des données personnelles, «ce processus d’embarquement est déjà populaire auprès des passagers», selon John Newsome, directeur de l’information de la Greater Orlando Aviation Authority (GOAA). L’utilisation des passerelles biométrique est facultative pourtant le SITA affirme que près de 100% des passagers ont choisi de les tester.

Adieu au passeport ?

Après les aéroports de Boston, de Los Angeles mais aussi d’Helsinki ou encore d’Amsterdam, les tests de cette technologie se multiplient un peu partout dans le monde.

Désormais, selon le Sita, le système de reconnaissance peut répondre aux besoins de tous. Il est basé sur des portails d’usage conformes aux normes de l’industrie, qui peut être utilisé par n’importe quelle autre compagnie aérienne à Orlando et par les compagnies aériennes de n’importe quel autre aéroport. Le passeport vit sans doute ses dernières années !

Soucer: lechotouristique.com