En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Ouzbékistan : un e-visa disponible le 1er juillet

Photo 18

Source: https://www.lechotouristique.com/article/ouzbekistan-un-e-visa-disponible-le-1er-juillet

Le pays a pris plusieurs mesures pour favoriser le développement de son potentiel touristique en facilitant les formalités.

L’Ouzbékistan veut se donner les moyens d’attirer plus de touristes. Son président de la République a en ce sens signé un décret le 3 février dernier, qui prévoit de déployer « une série de mesures organisationnelles supplémentaires visant à la création des conditions favorables au développement du tourisme dans le pays ». Une série de mesures qui inclut notamment la mise en place du système d’octroi de visas électroniques à partir du 1er juillet, sans donner pour l’heure plus de précisions au sujet de la procédure, du coût ou des pays éligibles.

Objectif : déployer des technologies innovantes dans le secteur
Selon le même document, davantage de pays bénéficient depuis le 10 février des dispositifs de simplification d’obtention des visas, dispositif dans la France profitait déjà. Le document indique enfin que le régime sans visa de 30 jours est appliqué en Ouzbékistan depuis le 10 février 2018 pour les citoyens de sept États – Israël, Indonésie, Corée du Sud, Malaisie, Singapour, Turquie, Japon – ainsi que pour les membres d’équipages des avions des pays effectuant régulièrement des vols vers l’Ouzbékistan. Les voyageurs de ces pays pourront donc rester sur le territoire de l’Ouzbékistan jusqu’à 30 jours sans visa.

« Ce décret présidentiel a été adopté dans le but de créer des conditions les plus favorables au développement du potentiel touristique de la République, notamment, par l’attrait des investissements, l’application des idées et des technologies innovantes dans le secteur, et d’utiliser efficacement les ressources du patrimoine naturel, culturel et historique du pays », indique également le décret paru le 3 février.